top of page
Rechercher

Les frères Majorain et Lancel

Dernière mise à jour : 8 juin 2022


Lancel est le plus grand des deux, non pas en âge mais en taille. Des pieds à la tête il a tout de fin, ses jambes et ses bras sont sûrement les plus surprenants. Parfois en le voyant on se demande comment il fait pour porter les bottes de foin sur son maigre corps.


Travailleur, il passe beaucoup de temps aux affaires de la ferme. S’octroyant très rarement des moments de détente.

Majorain, lui est petit est bien en chair. Il aime les plaisir de la vie, manger, rêver, lire, écrire des poèmes… d’humeur joyeuse, il est de bonne volonté. Il aime jouer de sa guitare les longs soirs d’hiver, lancer de grandes discussions sur les sujets de la vie.


Les deux frères vivent en équilibre. Et très peu de moments de tensions viennent perturber leur quotidien. Il étaient jeunes quand leurs parents furent terrassés par une maladie du foie. Depuis ce temps, avec les tâches des champs, avec leurs animaux de basse court, ils s’étaient organisés.


Le long du chemin qui bordait leur ferme, il y avait peu de passage. Seuls quelques paysans du coin faisaient transiter leur foin, leurs vaches.

Pourtant un soir, après cette journée chaude et sèche, la pluie menaçait. Lancel et Majorain arrêtèrent leur regard sur une silhouette au loin, fine douce et légère. Une démarche comme si l’être flottait au dessus du chemin.


Cette forme fluette se dirigeait bien vers leur demeure. Majorain et Lancel se regardèrent. Il découvrir alors une belle jeune femme. Fraîche comme le matin, jolie et chaleureuse comme le crépuscule. De sa voix, comme l’oiseau qui berce la journée, elle demandait le logis pour la nuit, craignant la pluie.

Sans hésitation les deux frères, accueillirent la jeune fille.

Un feu crépitant avait eu le temps de réchauffer la pièce.


Lancel, s’affaira à la préparation du bon met, une soupe, avec les légumes de leur jardin, cueillis juste ce matin.

Majorain, lui s’occupa de mettre à l’aise l’invitée en l’installant près de feu. Il lui proposa de quitter ses chaussures pour faire un bain de pieds ; de l’eau tiède ayant macérée avec des fleurs de calendula, achillée, plantain. Il trouvait nécessaire de guérir ses plantes de pieds meurtries par la marche d’aujourd’hui.


Tout trois passèrent une soirée formidable, se racontant leur vie. Une forte amitié venait de naître.

L’amour frappa à la porte ce soir là, la jeune femme et Lancel pour la première fois de leur vie s’arrêtèrent un instant pour entendre leur cœur battre. Majorain clôtura le repas avec un air de guitare.

La raison pour laquelle cette jeune femme parcourt les chemins l’oblige à repartir sur la route le lendemain.

Elle espère au fond d’elle pouvoir revenir et rester auprès de son amour et de son ami.

Lancel et Majorain attendront son retour, et tous les jours ils seront au bord du chemin, guettant l’arrivée de la belle.


Depuis ce temps, la belle n’est pas repassée, les deux frères se sont transformés en plantain.

Cette herbe parcourant les bord de nos chemins comme la fille voyageuse qui laisse la trace de son passage. Une herbe robuste et douce à la fois rappelant le caractère de ces deux frères.

Le Plantain lanceolé, avec ses feuilles longues et fines et le Plantain major, les feuilles plus larges et coriaces.

Posts récents

Voir tout

Interventions et partages évenementiel

"Fêtes de la nature" à Etsaut . Marché de Noël et fête du fromage à Bedous . "Festival à fleur de Mousse" à Donneville le 10 juin 2023... https://www.lavidalocale.org/festivalafleurdemousse Je travail

Comentarios


bottom of page